La mobilisation n'est "pas terminée"

  • A
  • A
La mobilisation n'est "pas terminée"
@ EUROPE 1
Partagez sur :

Jean-Claude Mailly n'a pas exclu, sur Europe 1, l'organisation de grèves reconductibles.

Pour le secrétaire général de FO, Jean-Claude Mailly, le vote par l'Assemblée nationale du recul à 62 ans de l'âge de la retraite n'est "pas une surprise", a-t-il dit samedi sur Europe 1. Mais selon le syndicaliste, la mobilisation n'est "pas terminée". "On peut aller vers un blocage", a-t-il assuré.

"On est en désaccord de fond avec ce texte. On est sur une logique complétement différente de celle du gouvernement", a indiqué Jean-Claude Mailly. Si le "problème de financement est réel", les syndicats proposent "de le régler différemment".

Le leader de FO a rejeté l'idée de grève générale, "ça a un côté insurrectionnel, or on n'est pas dans cette situation". "Mais des grèves reconductibles, on ne peut pas l'exclure aujourd'hui", a-t-il ajouté. Jean-Claude Mailly a donc appelé les salariés "à être plus nombreux le 23 qu'ils ne l'ont été - et c'était déjà important, le 7 septembre".

Jean-Claude Mailly regrette que le gouvernement n'ait pas voulu discuter avec les syndicats de cette réforme. "C'était pas de la discussion, c'était pas de la concertation, c'étaient des auditions. Donc, il n'y a pas eu de débat", a-t-il dit. Pour le leader de FO, Nicolas Sarkozy est "responsable de ce blocage".