Juppé :"s'orienter vers une dégressivité des allocations chômage"

  • A
  • A
Partagez sur :

Le candidat à la primaire de la droite et du centre a précisé ses propositions pour réduire le chômage, notamment en encourageant les chômeurs à revenir à l'emploi. 

INTERVIEW

"Il faut s’orienter vers une dégressivité des allocations chômage", a déclaré Alain Juppé mardi sur Europe 1. Avant de préciser : "je n’en fixerai pas aujourd’hui les délais, parce que ça mérite d’être approfondi, mais je pense qu’il faut s’orienter vers ça". Cette mesure, prônée à droite, consiste à diminuer progressivement les allocations versées aux chômeurs pour les inciter à reprendre un emploi plus rapidement. Le maire de Bordeaux s'est également dit favorable à une réduction de la durée d'indemnisation des chômeurs - elle est aujourd'hui de deux ans. "Cela fait partie de la dégressivité", a-t-il dit, sans donner la durée à laquelle il voudrait fixer cette période d'indemnisation.

Mettre fin aux charges sur le Smic. Alain Juppé n'est cependant pas prêt à payer des Français moins que le Smic pour leur permettre de retrouver un emploi. "Je pense que le Smic est un salaire minimum", a-t-il appuyé. Il a précisé sa pensée à ce sujet : 'je suis favorable à zéro charges sur le Smic, et ensuite à une dégressivité des charges sur un panel qui peut aller jusqu’à 1,5 Smic". Selon lui, les emplois peu qualifiés - qui sont donc payés au Smic" - "sont une réserve de travail" sur laquelle il faut s'appuyer.