Jean-Marie Le Pen : "la partie n'est pas encore gagnée"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

FRONT NATIONAL - Invité d'Europe midi lundi, le fondateur du Front national n'a "pas boudé son plaisir" face aux résultats du parti à l'issue du premier tour des régionales.

INTERVIEW

Alors que le Front national est arrivé en tête au niveau national des élections régionales, Jean-Marie Le Pen a eu du mal à cacher son enthousiasme. "Il ne faut pas bouder son plaisir", s'est-il réjoui lundi au micro d'Europe 1 midi, tentant cependant de rester prudent. "La partie n'est pas encore gagnée. Elle dépend de la mobilisation de nos militants, mais aussi de nos électeurs, a-t-il remarqué. Il faut qu'ils s'engagent dans la bataille de façon à remporter la victoire, qui est méritée."

Plus de rancune. Interrogé sur ses propres différends avec le parti, lui qui en a été exclu en août dernier, Jean-Marie Le Pen a botté en touche. "J'aurais souhaité que Bruno Gollnisch soit président de région [en PACA], a-t-il confessé. Mais Marion [Maréchal-Le Pen] a montré qu'elle avait la maturité suffisante et la jeunesse en même temps. C'est un mélange extrêmement détonnant pour nos adversaires."

>> Retrouvez les résultats des élections régionales