Jean-Christophe Lagarde : "je ne crois pas qu'Alain Juppé ait douté"

  • A
  • A
Partagez sur :

Malgré l'avance de François Fillon, Jean-Christophe Lagarde ne pense pas qu'Alain Juppé "ait hésité" à s'aligner pour le deuxième tour. 

INTERVIEW

François Fillon est arrivé largement en tête devant Alain Juppé et Nicolas Sarkozy lors du premier tour de la primaire de la droite. Malgré l'ampleur de la surprise, le patron de l'UDI Jean-Christophe Lagarde, soutien de Juppé de la première heure, "ne pense pas qu'Alain Juppé ait douté" avant de s'aligner pour le second tour. 

"Un résultat" qu'il a fallu digérer. "Je pense que tout le monde a mis un certain temps à enregistrer un résultat qui n'était pas celui attendu", affirme le président de l'UDI Jean-Christophe Lagarde, lundi mati sur Europe 1. "Mais il est resté fidèle à sa ligne, à son combat. Il y a une campagne du deuxième tour qui s'ouvre et qui nécessite maintenant un débat". 

"Un débat plus apaisé" sans Sarkozy. Après l'élimination de Nicolas Sarkozy, Jean-Christophe Lagarde estime que la droite aura "un débat plus apaisé". "Maintenant, on est dans le débat d'idées", poursuit le chef des centristes, toujours persuadé que son candidat peut l'emporter au second tour. "Il faut comparer ce que dit Alain Juppé et François Fillon".