"J'ai résisté à Marine Le Pen pour respecter la loi", déclare Chauprade

  • A
  • A
"J'ai résisté à Marine Le Pen pour respecter la loi", déclare Chauprade
Repenti du FN, Aymeric Chauprade appelle désormais à voter François Fillon.@ AFP
Partagez sur :

Aymeric Chauprade, ancien frontiste, déclare avoir refusé d'embaucher des assistants parlementaires qui auraient "travaillé pour le parti et non pour leur député".

"J'ai été écoeuré par ce que j'ai vu". Aymeric Chauprade, ancien conseiller de Marine Le Pen qui a quitté le FN en 2015, a accordé une interview au Journal du dimanche dans laquelle il a étrillé son ancien parti et appelé à voter François Fillon.

Assistants parlementaires. "Je suis parti notamment parce que j'ai refusé d'embaucher des assistants parlementaires qui auraient travaillé pour le parti et non pour leur député. (...), a déclaré l'eurodéputé élu sur les listes du parti en 2014. Il a estimé que Marine Le Pen vivait sous "la menace des affaires". Auditionné par la justice, il affirme "qu'une partie des cadres du FN au plus haut niveau sera condamnée et même déclarée inéligible dans les prochaines années". 

"Secte". "Il y a le détournement de fonds publics mais aussi la manière dont les militants sincères du FN sont traités. Au début ils sont choyés (...) puis ils s'aperçoivent qu'ils ont été enrôlés dans une secte dont ils ne sont que les pions", a-t-il également déclaré.

"Rien promis". Aymeric Chauprade, repenti du FN, soutient désormais la candidature de François Fillon, mais se défend de tout intérêt personnel. "J'appelle à voter François Fillon car c'est le seul qui propose une vraie rupture. Je  ne le connais pas, je ne l'ai jamais rencontré et il ne m'a rien promis", a-t-il assuré.