Hollande-UE : gare à la "défiance" des peuples

  • A
  • A
Partagez sur :

Le président français François Hollande a estimé mardi que "l'intérêt national est en train de prendre le pas sur l'intérêt européen". "S'il est vrai que la crise de la zone euro est désormais largement derrière nous, nous sommes loin d'en avoir tiré toutes les conséquences. Ce qui nous menace, n'est plus la défiance des marchés, mais c'est celle des peuples", a déclaré François Hollande dans un discours devant le Parlement européen.

>> Suivez le discours de François Hollande au Parlement européen sur Europe1.fr