Hollande affirme "sa détermination à frapper" l'EI qui "nous menace et tue nos enfants"

  • A
  • A
Hollande affirme "sa détermination à frapper" l'EI qui "nous menace et tue nos enfants"
@ DENIS CHARLET / POOL / AFP
Partagez sur :

Daech a publié une vidéo dimanche qui met en scène les auteurs des attentats de Paris du 13 novembre. 

Le président de la République François Hollande a affirmé lundi "sa détermination à frapper" l'organisation Etat islamique qui "nous menace et tue nos enfants", après la diffusion d'une nouvelle vidéo de menaces du groupe djihadiste.

"Nous nous ne nous laisserons jamais impressionner", a-t-il dit lors d'une déclaration à la presse à New Delhi, affirmant "sa détermination à frapper, à frapper encore cette organisation qui nous menace et qui tue nos enfants". "Nous savons qui nous a frappés, c'est Daech qui d'ailleurs revendique ses crimes, exhibe les auteurs de ces forfaits, de ces assassinats, qui diffuse des images atroces", a poursuivi François Hollande.

Pas de place au doute. Plus tôt dans la matinée, le président de la République avait déclaré qu'"aucune menace ne fera douter la France sur ce qu'elle a à faire dans le combat contre le terrorisme". "Si j'ai pris des mesures pour prolonger l'état d'urgence, c'est bien parce que je sais que cette menace est là et que nous ne céderons en rien, ni sur les moyens de défendre notre pays ni sur les libertés", avait ajouté le président français.

Une vidéo violente. La vidéo de propagande, qui met en scène les terroristes du 13 novembre, est d'une violence inouïe. Son message extrêmement clair est martelé par les neuf kamikazes : "Tuez-les tous, où que vous les rencontriez". "Tous", ce sont tous ceux que les djihadistes considèrent comme des mécréants. Dans cette vidéo de 18 minutes, tous les pays de la coalition sont menacés.