Harcèlement : Macron annonce une "police de sécurité du quotidien" et une "procédure de verbalisation plus simple"

  • A
  • A
Harcèlement : Macron annonce une "police de sécurité du quotidien" et une "procédure de verbalisation plus simple"
@ Capture d'écran TF1
Partagez sur :

Le chef de l'Etat a également confirmé avoir entamé les démarches pour retirer sa Légion d'honneur au producteur Harvey Weinstein.

"Nous allons lancer un changement de l'organisation de notre police". Emmanuel Macron, interrogé dimanche soir sur ses mesures pour lutter contre le harcèlement sexuel, lors de sa première interview télévisée sur TF1, a annoncé la création d'une nouvelle branche de la police nationale.

Une procédure "plus simple, immédiate". Le président de la Répblique a en effet annoncé la réorganisation de la police, avec la création d'une "police de sécurité du quotidien", dont la priorité sera la lutte contre le harcèlement, "notamment dans les transports". Le chef de l'Etat veut également "une procédure de verbalisation plus simple, immédiate". 

Emmanuel Macron confirme également que l'État français veut prendre une mesure symbolique contre le producteur Harvey Weinstein, accusé de faits de harcèlement, d'agressions sexuelles et de viols. "J'ai engagé la démarche pour lui faire retirer sa Légion d'honneur. Je souhaite, comme ses actes manquent à l'honneur, que nous en tirions toutes les conséquences."