Hamon et Macron intègrent "le Petit Robert" 2018 : "cela nous a paru légitime"

  • A
  • A
Hamon et Macron intègrent "le Petit Robert" 2018 : "cela nous a paru légitime"
@ © Montage photos via AFP
Partagez sur :

Les deux hommes rejoignent les trois autres grands candidats qui y sont déjà : François Fillon,  Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen.

Benoit Hamon et Emmanuel Macron vont intégrer la cuvée 2018 du Robert illustré - et du Robert des Nom propres - qui paraîtra le 15 juin. Ils rejoignent les trois autres grands candidats qui y sont déjà : François Fillon,  Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen. Comment ce choix s'est-il opéré ? 

Il y a souvent des critères objectifs pour entrer dans le Robert des noms propres,  par exemple avoir obtenu 10 % des voix au premier tour d'une présidentielle ou être à la tête d'un parti. Cette année, reconnaît Edouard Trouillez, lexicographe pour le Robert, les critères étaient un peu plus atypiques que d'habitude.

"Ils représentent un certain mouvement dans le paysage politique français". Mais  le consensus s'est fait assez facilement sur les noms d'Emmanuel Macron et Benoit Hamon : "d’abord, Benoît Hamon a été élu à la primaire socialiste et Emmanuel Macron est crédité d’importantes intentions de voix au premier tour, donc cela nous a paru légitime. D’autre part, ces deux candidats représentent actuellement un certain mouvement dans le paysage politique français, une certaine mutation. Ce ne sont pas tous les jours attendus qui remportent une primaire, c’est parfois même des candidats frondeurs".

A vie. Et comme tous ceux qui y sont déjà, les deux entrants resteront à vie dans le Robert illustré. Mais attention, le dictionnaire ne partira à l'impression qu'à l'issue du second tour pour que la mention "élu président de la république" puisse être ajoutée, in extremis, à la biographie du candidat concerné.