Falcon, vaisselle de l'Elysée, piscine à Brégançon... Emmanuel Macron se dit "droit dans ses bottes"

  • A
  • A
Falcon, vaisselle de l'Elysée, piscine à Brégançon... Emmanuel Macron se dit "droit dans ses bottes"
En visite au Vatican, Emmanuel Macron a voulu justifier les récentes dépenses qui lui ont été reprochées.@ Alberto PIZZOLI / AFP
Partagez sur :

En marge de son déplacement à Rome, dans un entretien en cercle restreint, le chef de l'Etat s'est défendu face aux récentes attaques contre son train de vie.

Même derrière les murs épais de la bibliothèque privée du Pape, son image de "président de riches" lui colle à la peau. Emmanuel Macron aura sans doute été piqué par la phrase que lui a glissée le pape François mardi. Alors qu'il lui offrait une médaille de Saint Martin de Tours, qui a coupé son manteau pour en offrir la moitié à un mendiant, le Saint-Père a déclaré : "la vocation des gouvernants est de défendre les plus pauvres, nous sommes tous pauvres".

De polémique en polémique. À l'issue de cette rencontre, le chef de l'Etat est revenu à huis-clos sur les critiques qui lui sont faites quant à certaines dépenses. Agacé, il fait d'abord mine de ne pas comprendre : "Moi, je vais au-devant des gens, je suis à l'aise". Puis un argument en défense : "Je vois moins de patrons du CAC 40 que mes prédécesseurs".

Une à une, les récentes polémiques sur son train de vie reviennent sur la table. Le Falcon pour faire 110 kilomètres ? C'était le moins cher, explique-t-il sous le regard amusé de Gérard Collomb. La vaisselle de l'Elysée ? C'est le savoir-faire de Sèvres, et tous les services de la présidence étaient dépareillés ! "Je suis droit dans mes bottes", lance-t-il.

Des attaques ad hominem. La piscine à Brégançon, évaluée à 34.000 euros ? Emmanuel Macron explique le casse-tête pour un chef d'Etat de partir en vacances. "Aller chez des amis qui ont une piscine, mon prédécesseur le faisait, ça n'est pas mieux", argue-t-il. Le budget pour sécuriser des baignades en mer est colossal, souligne encore le locataire de l'Elysée, qui assure avoir opté pour une piscine hors-sol de premier prix. Et il termine sa démonstration en attaquant sur sa gauche : "Après avoir échoué sur une coagulation des luttes, ils instruisent un procès sur ma personne".