Eric Woerth : "Ce n'est pas la droite qui a perdu, c'est Fillon"

  • A
  • A
Partagez sur :

Sur Europe 1, l'ancien secrétaire général de Les Républicains a imputé la défaite de son parti dimanche au premier tour à François Fillon. 

INTERVIEW

"Cette élection, on aurait dû la gagner" : Eric Woerth a dressé un constat sans ambiguïté, dimanche sur Europe 1, après la défaite de François Fillon au premier tour de l'élection présidentielle. "Je pense que ce n'est pas la droite et le centre qui ont perdu, c'est François Fillon", a lancé celui chargé de coordonner la campagne du candidat de la droite. "Ce sont les affaires qui ont plombé sa campagne."

"Il faut passer à autre chose". Le député de l'Oise, qui annonce qu'il votera Emmanuel Macron "par défaut", assure néanmoins ne pas en vouloir à l'ancien Premier ministre. "Aujourd'hui, il faut passer à autre chose", souligne-t-il. "Les idées que nous avons sont encore bien vivantes". Selon lui, l'heure est donc au "rassemblement" en vue des élections législatives du 11 et 18 juin prochains, "troisième et quatrième tour de cette élection présidentielle".

Entendu sur Europe 1
Cette élection, on aurait dû la gagner.

Également interrogé sur le rôle que pourrait jouer à l'avenir Nicolas Sarkozy au sein du parti LR, Eric Woerth de répondre : "Je crois qu'il faut le laisser en dehors de tout cela".