En vacances à Marseille, Macron veut éviter les erreurs de Hollande et Sarkozy

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Le sujet des vacances du couple présidentiel est très sensible pour Emmanuel Macron, confronté à une baisse de popularité. Alors le chef de l'Etat prend garde à ne pas répéter les erreurs de ses prédécesseurs.

Sur les hauteurs de Marseille, la résidence du préfet de la région Paca, relativement discrète, accueille actuellement deux invités particuliers : Emmanuel et Brigitte Macron, en vacances pour un peu moins de deux semaines, d'après les révélations du Journal du Dimanche. Le lieu et la durée du séjour n'ont rien d'anodin : pour le pouvoir, les vacances sont un sujet sensible et peuvent, si la communication est ratée, ternir un début de quinquennat.

Deux semaines, pas plus. Pour Emmanuel Macron, il s'agit donc de ne pas répéter les erreurs de ses deux prédécesseurs. En 2007, Nicolas Sarkozy avait payé dans l'opinion ses vacances dans une luxueuse villa aux Etats-Unis. Cinq ans plus tard, François Hollande avait été critiqué pour avoir passé quasiment trois semaines au fort de Brégançon, également dans la région Paca. Résultat : Emmanuel Macron a choisi la cité phocéenne, en France, et devrait rester moins de deux semaines puisqu'il est attendu en Autriche pour un sommet européen, mercredi 23 août. 

Un président "mobilisable" selon l'Élysée. Preuve que les vacances sont un sujet sensible, l'Elysée ne confirme même pas le lieu de villégiature et fait passer un seul message : le président est "mobilisable" à tout moment. Il a d'ailleurs appelé Donald Trump, samedi, au sujet des tensions entre les Etats-Unis et la Corée du Nord, ainsi que le chef des pompiers de Haute-Corse pour faire le point sur les incendies qui ravagent l'île de Beauté. L'objectif de la communication présidentielle est de ne surtout pas donner l'image d'un président qui se tient loin des problèmes du moment, à l'heure où sa cote de popularité est en baisse