Emmanuel Macron répond à Benoît Hamon et refuse de rendre publique la liste de ses donateurs

  • A
  • A
Partagez sur :

Le candidat à la présidentielle, invité vendredi d'Europe 1, a estimé qu'il n'avait pas à se soumettre à la transparence à laquelle l'appellent certains de ses concurrents.

À Benoit Hamon, qui lui demande de jouer la transparence et de publier la liste des donateurs de son mouvement "En Marche !", Emmanuel Macron oppose une fin de non-recevoir. Invité vendredi de la matinale d’Europe 1, le candidat fraîchement déclaré à l’élection présidentielle a indiqué que la loi lui interdisait de rendre publiques de telles informations.

"Je ne vis que des dons des Français". "Un ancien ministre devrait savoir qu’il faut respecter la loi. C’est de la démagogie", a pointé l’ancien protégé de François Hollande. "J’ai créé un mouvement en avril dernier et ce mouvement n’a aucune subvention publique, je n’ai pas d’élus qui reversent une partie de leurs indemnités et je n’ai pas de subventions publiques là où les grands partis ont entre 18, 20 ou 22 millions du contribuable chaque année. Je ne vis que des dons des Français et des Françaises", assure l’ex-ministre de l’Économie.

De petits dons. "La loi, parce qu’elle protège l’intimité, m’empêche de donner les noms de ceux et celles qui ont donné. Il y a plus de 10.000 donateurs", explique-t-il, avant d'indiquer que la majorité des dons reçus sont de petits dons "autour de 40, 50 euros, parfois moins". "Il y a 5% des dons qui dépassent 1.000 euros", précise-t-il.

Jeudi soir, Benoît Hamon avait interpellé Emmanuel Macron sur l'antenne de BFMTV et RMC. "Emmanuel Macron a une campagne apparemment très riche, liée à des dons nombreux", avait-il insisté. "Eh bien moi, je lui propose de répondre à la question suivante: 'si tu es hors système, acceptes-tu de rendre publics et transparents les donateurs à ta campagne ?'".