Emmanuel Macron en tête des personnalités de gauche pour la présidentielle de 2017

  • A
  • A
Emmanuel Macron en tête des personnalités de gauche pour la présidentielle de 2017
Emmanuel Macron.@ JUSTIN TALLIS / AFP
Partagez sur :

Selon un sondage publié jeudi, le ministre de l'Économie est "le meilleur candidat de la gauche" pour 15% des sympathisants de gauche.

Le ministre de l'Économie, Emmanuel Macron, est la personnalité de gauche préférée des Français pour l'élection présidentielle de 2017, selon un sondage Viavoice pour Libération publié jeudi.

Hausse inédite. À la question, "pour 2017, chacune des personnalités (de gauche) suivantes serait-elle d'après vous un bon président de la République ?, Emmanuel Macron arrive en tête avec 38% devant le Premier ministre Manuel Valls (28%) et Martine Aubry (21%). François Hollande obtient 11%. Pour Macron, "c'est 8 points de mieux qu'il y a un mois, 17 par rapport à mai 2015", souligne le journal.

Chez les sympathisants de gauche, pour "15%" d'entre eux, il est "le meilleur candidat pour représenter la gauche lors de la prochaine présidentielle", parmi les quatorze personnalités de gauche testées.  C'est "la première fois" que le ministre de l'Economie est placé en "tête chez les sympathisants de gauche", précise Libé. Il s'impose devant Martine Aubry (14%), Jean-Luc Mélenchon (12%) et devance Manuel Valls (10%) et François Hollande (7%).

"Phénomène". "Il y a indéniablement un phénomène Macron qui fonctionne aujourd'hui en grande partie sur le rejet de l'offre politique existante, la lassitude envers Hollande et Sarkozy et, sans doute plus qu'on ne le croit, Juppé. Macron, qui a pour lui d'être nouveau dans le paysage, prospère sur les défauts des autres", analysé pour la journal, François Miquet-Marty, directeur de l'institut Viavoice.

Dans cette même enquête, "47%" des sondés estiment toutefois que Emmanuel Macron "n'est pas en phase avec les Français", pour "31%" qui pensent le contraire. Enfin, ils sont "43%" à "souhaiter une candidature d'Emmanuel Macron en 2017 si François Hollande ne se présente pas". Le chiffre tombe à 38%, chez les sympathisants de gauche.