ELYSEE 2012 : LE 18H' - En attendant le débat

  • A
  • A
ELYSEE 2012 : LE 18H' - En attendant le débat
@ MAXPPP
Partagez sur :

Sarkozy impatient, Hollande serein, Mélenchon taquin… Voici notre carnet de campagne. 

Besoin d’un brief sur la journée politique ? Europe1.fr vous propose un résumé de ce qui s’est passé aujourd’hui, en 3 minutes chrono’.

ILS L'ONT FAIT

# Le fait du jour : le débat dans tous les esprits

A quelques heures du dernier grand rendez-vous de la campagne, chaque camp est un peu en position d’attente. "J'attends du débat la fin de la partie de cache-cache : depuis un an, il esquive toutes les questions, promet tout à tout le monde", a accusé Valérie Pécresse, symbolisant l’impatience affichée de Nicolas Sarkozy. De son côté, François Hollande est "serein", assure son proche Jean-Marc Ayrault. "François Hollande jouera le match. A fond. Il attaquera et contre-attaquera", a même prévenu sur Europe 1 son lieutenant, Stéphane Le Foll.





Hollande "attaquera et contre-attaquera"par Europe1fr







# La vidéo du jour : le blind-test anti-Sarkozy

A quelques heures du duel entre les deux finalistes à la présidentielle, le PS a mis en ligne sur son site Internet "la playlist que le candidat sortant écoute pour préparer le débat du second tour". On trouve, entre autres, Quelqu'un qui m'a dit de Carla Bruni pour moquer le "je sens la vague monter", confié par Nicolas Sarkozy au JDD.











# Le come-back du jour : Poutou retourne à l'usine

Philippe Poutou a retrouvé, tout sourire, le chemin de l'usine Ford de Blanquefort, mercredi matin. Après cinq semaines de congés pas vraiment reposantes, pour mener sa campagne présidentielle, l'ex-candidat du NPA a repris son travail de réparateur de machines-outils.

 
 ILS L'ONT DIT

# L’attaque du jour : Attali charge Sarkozy

Pas certain que, comme en 2007, Nicolas Sarkozy refasse appel à Jacques Attali. L’ancien dirigeant de la Commission pour la libération de la croissance française, nommé par le président sortant, a publié mercredi une "lettre ouverte à un ami de droite" dans L’Express, dans lequel il charge sans ménagement le candidat de l’UMP. "Comment pouvez-vous, en définitive, voter pour quelqu’un qui aura fait plus en six mois pour le renforcement du Front National que Jean Marie Le Pen lui-même en trente ans?", questionne-t-il ainsi son correspondant imaginaire.

# Le sondage du jour : 4 Français sur 10 d'accord avec le FN

Les thèmes défendus par le Front national gagnent du terrain. Près de quatre Français sur dix se disent d'accord à des degrés divers avec les idées défendues par le FN, même si une majorité -51% contre 42%- estime que le FN est un danger pour la démocratie. C'est le résultat d'un sondage TNS Sofres pour la Matinale de Canal +, mercredi.

# Les tweets du jour : le #ClashSarko

 "Mélenchon présidons !", le compte officiel de la campagne de Jean-Luc Mélenchon, ne s’est pas arrêté au soir du premier tour, malgré la non-qualification du candidat du Front de gauche au deuxième tour. L’équipe de l’ex-candidat a en effet lancé peu avant midi mercredi, à quelques heures du grand débat d’entre-deux-tours, un hashtag #ClashSarko, pour inciter les utilisateurs de Twitter à trouver une formule choc pour critiquer Nicolas Sarkozy. "Ce soir, c’est #ledebat. Trouve ‘la formule-qui-tue’ pour moucher Sarkozy. Hashtag : #ClashSarko, et fais-toi plaisir ;-)", peut-on lire sur ce compte Twitter.
 







Plusieurs internautes se sont déjà prêtés au jeu. "Guy Moquet que vous vouliez faire apprendre à tous les écoliers portait un drapeau rouge", écrit ainsi Youpi Yop. "Les mauvais résultats économiques seraient donc dus aux politiques en Espagne et à la crise en France, étonnant, non ?", s’amuse de son côté Rehve.