Régionales 2015 : tous les résultats du premier tour de scrutin

  • A
  • A
Régionales 2015 : tous les résultats du premier tour de scrutin
Le Front national sort grand vainqueur du premier tour des régionales 2015 avec un score historique autour de 30%, devant Les Républicains et la gauche.
Partagez sur :

Découvrez les résultats du premier tour des élections régionales, dimanche 6 décembre.

L'INFO. Le Front national sort grand vainqueur du premier tour des régionales 2015, dimanche 6 décembre, avec environ 28% des suffrages. Il devance la droite (27%) et le PS (23,5%). Le taux d'abstention est de 50,09%, selon les chiffres définitifs publiés lundi midi par le ministère de l'Intérieur.

Voici tous les résultats, région par région :

• Île-de-France 

Après son échec aux régionales de 2010, Valérie Pécresse se croyait en position de force pour prendre la tête du conseil régional en Ile-de-France. Sa liste LR-UDI-Modem est arrivée devant ses deux principaux adversaires avec 30,9% des suffrages. La liste PS, menée par le président de l’Assemblée nationale, Claude Bartolone, atteint 25,9%, tandis que celle de Wallerand de Saint Just obtient 18,4% des suffrages. Quant aux écologistes, ils obtiennent 8,1% et le Front de gauche totalise quant à lui 6,1%. Autant dire que si l'ensemble de la gauche se rassemble derrière Claude Bartolone, alors la région pourrait rester dans le giron socialiste. Or Emmanuel Cosse, la patronne des écolos, a déjà appelé une fusion de ses vœux.

Les résultats détaillés

• Nord-Pas-de-Calais-Picardie

Comme annoncé depuis des semaines par tous les sondages, Marine Le Pen est donnée dimanche largement en tête au premier tour des élections régionales avec une fourchette entre 40,3% et 41% des suffrages. Le candidat de la droite et du centre Xavier Bertrand est donné loin derrière avec entre 24,6% et 25% des suffrages, devant le candidat PS Pierre de Saintignon (18% à 18,4%).

Les voix de gauche et d'extrême-gauche s'effondrent par rapport au premier tour de 2010 : la candidate EELV Sandrine Rousseau obtient 5%, le PCF, mené par Fabien Roussel fait 4,8 % et Eric Pecqueur pour Lutte Ouvrière obtient 1,7 %.

Les résultats détaillés

• Provence-Alpes-Côte-D'azur

Un "score absolument historique". Marion Maréchal-Le Pen, la candidate Front national aux régionales dans la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, avait le sourire, dimanche soir. Avec plus de 40% des suffrages, la nièce de Marine Le Pen arrive largement en tête, devant celles de droite de Christian Estrosi (24 à 26%) et du PS Christophe Castaner (15,8 à 17,7%). La liste EELV-Front de gauche de Sophie Camard obtient entre 4,9% et 7,1%, tandis qu'aucune autre ne dépasse les 5%.

Les résultats détaillés

• Bretagne 

Le candidat PS, par ailleurs ministre de la Défense, obtient presque 35% des suffrages au premier tour des régionales en Bretagne, devant son rival de droite Marc Le Fur. La Bretagne résiste plus que les autres régions à la montée du FN : la liste menée par Gilles Pennelle arrive loin derrière avec 18%. La liste indépendante “Oui la Bretagne”, conduite par Christian Troadec, maire de Carhaix et figure des “Bonnets rouges”, obtient (7,8 %).

Les résultats détaillés

• Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine 

"Cette dynamique, il va falloir la conforter, il va falloir l'amplifier pour le vrai changement". Comme Marine Le Pen, Florian Philippot a le sourire de ceux en position de l’emporter. Avec un score compris entre 35 et 40% (la droite à 23-26% et le PS à 16-17%), l’espoir est en effet permis. Invité dimanche soir sur Europe 1, le vice-président du FN s'est dit "doublement satisfait" des résultats "historiques" du Front national. Mais il s’attend à un second tour délicat : "on va essayer de faire peur aux électeurs, les tenants du système vont faire la semaine de la peur", affirme le candidat aux régionales.

Les résultats détaillés 

•  Auvergne-Rhône-Alpes

L’union de la droite, qui avait un temps crispé les centristes eu égard au positionnement très droitier de Laurent Wauquiez, a finalement  profité à son candidat tête de liste en Auvergne-Rhône-Alpes. Sa liste LR-UDI-MoDem obtient en effet 31,73% des voix. Arrivent ensuite celle conduite par le FN Christophe Boudot, avec 25,52%, puis la liste de l’actuel président de la région Rhône-Alpes, Jean-Jack Queyranne (PS-PRG) avec 23,93%.

Les résultats détaillés

•  Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes 

Virginie Calmels, meneuse de la liste d'union de la droite (Les Républicains-UDI-MoDem-CPNT) peut être déçue. Avec un score de 27,19% pour ce premier tour des régionales, elle fait moins qu'en 2010 quand l'UMP et le MoDem, avec des listes concurrentes, avaient totalisé plus de 32% des voix. Elle va donc devoir batailler pour faire tomber le socialiste Alain Rousset, qui totalise 30,39%. Le FN, lui, est à 23,23%.

Les résultats détaillés

• Normandie 

Hervé Morin, président du Nouveau Centre et tête de liste UDI-LR, devance de très peu le candidat frontiste Nicolas Bay avec 27,91 % des suffrages, contre 27,71% pour la liste conduite par le secrétaire général du FN. Le président socialiste sortant de la région Haute-Normandie, Nicolas Mayer-Rossignol, se place loin derrière à 23,52%. Comme dans beaucoup de régions, le candidat PS souffre de la division de la gauche, EELV et le Front de gauche ayant présenté des listes dissidentes. Celle de Yanic Soubien (EELV) obtient 6,14% et celle de Sébastien Jumel (FdG) 7,04%.

Les résultats détaillés

• Bourgogne-Franche-Comté 

La liste de Sophie Montel (FN) obtient un score inédit avec 31,48% des suffrages, devant celle de François Sauvadet (LR-UDI) à 24% et celle de Marie-Guite Dufay (PS-PRG) à 22,99%. Cécile Prudhomme pour EELV recueille 3,91%, tandis que Nathalie Vermorel pour le Front de Gauche et le PCF obtient 4,62% et Claire Rocher pour Lutte Ouvrière 1,51%). 

Les résultats détaillés

• Centre-Val-de-Loire

La liste du Front National, conduite par Philippe Loiseau, a surpris en arrivant en tête avec 30,49% des voix. Le parti frontiste est même devant dans tous les départements de la région. La liste de droite, menée par Philippe Vigier (LR-UDI-Modem), est en seconde position, avec 26,25% des suffrages. François Bonneau, président sortant de la région, termine en troisième position, avec 24,31%. Le second tour s'annonce donc extrêmement serré. 

Les résultats détaillés

 Pays-de-la-Loire 

La liste LR-UDI de Bruno Retailleau dans les Pays de la Loire a obtenu 33,49% des suffrages, devançant celle de Christophe Clergeau (PS-PRG), 25,75%, et celle du FN Pascal Gannat 21,35%. Sophie Bringuy pour EELV obtient 7,82%, Alain Pagano pour le PC 3,33%. A priori donc, la droite, qui réalise dans cette région son meilleur score du premier tour, est bien partie.

Les résultats détaillés

 Corse 

L’homme fort de la région, Paul Giacobbi, à la tête de la principale liste de gauche, est arrivé en tête avec 18,42% des voix. Il portera à lui seul les espoirs de la gauche au second tour. Face à lui, il trouvera notamment les indépendantistes. Le maire de Bastia Gilles Simeoni, à la tête de Femu a Corsica (Faisons la Corse), arrive en deuxième position avec 17,62% alors que la liste indépendandiste Corsica Libera, conduite par Jean-Guy Talamoni, est à 7,72%. Rocca Serra, député LR de Corse-du-Sud, obtient 12,7% et le FN est beaucoup plus bas qu'ailleurs en France, puisque Christophe Canioni recueille 10,58%.

Les résultats détaillés

•  Languedoc-Roussillon - Midi-Pyrénées

La liste de Louis Aliot, vice-président du FN et compagnon de Marine Le Pen, réalise une percée avec 31,83%. La liste frontiste arrive loin devant le candidat de l’union de la droite Dominique Reynié (18,84%) - mais qui a déjà prévenu qu'il refusait de se retirer - et l’ex-secrétaire d’Etat au commerce Carole Delga pour la liste PS-PRG 24,41%.

Les résultats détaillés