Election de Donald Trump : "il faut retrouver notre calme", estime François Fillon

  • A
  • A

Partagez sur :

Le candidat à la primaire de la droite fait "confiance à la démocratie américaine pour contenir les élans Donald Trump". 

INTERVIEW

Après l'élection de Donald Trump, François Fillon a été le premier des candidats à la primaire de la droite à réagir. En quelques lignes, dans un communiqué, l’ancien Premier ministre s’est contenté de déclarer que "la démocratie américaine doit être respectée". "Il faut retrouver notre calme", a-t-il ajouté jeudi matin sur Europe 1.

"Juger Trump sur ses actes". "Donald Trump est le candidat d'un parti qui s'appelle le parti républicain et qui n'a rien d'un parti populiste", assure-t-il. "Il n'a rien d'un parti d'extrême-droite. Il a certes une façon de s'exprimer qui est décalée par rapport au parti républicain mais il est quand même le président d'un pays dans lequel qu'il y a des des institutions". Et de tenter d'apaiser les esprits : "ce que nous devrions tous faire, c'est retrouver notre calme, c'est juger Donald Trump à ses actes". 

Comme Ronald Reagan. "Ce n'est pas la première fois qu'il y a un président américain élu un peu original", rappelle l’ancien Premier ministre. "On a eu un président qui s'appelle Ronald Reagan (de 1980 à 1988, ndlr) dont on disait à peu près la même chose. Il ne faut pas en tirer des conséquences comme le font tous les hommes politiques français absolument stupides sur les élections dans notre pays". 



"Le Trump qu'on va voir sera très différent". Après avoir appelé au calme et à l'apaisement, François Fillon mise sur les institutions américaines. "Je fais confiance à la démocratie américaine qui est une grande et vieille démocratie, poursuit-il. Elle sera parfaitement capable de contenir les élans de Monsieur Trump. Et ma conviction, c'est que le Trump qu'on va voir dans quelques mois, quand il sera aux affaires, sera très différent du candidat d'aujourd'hui".