Deux associations portent plainte contre Nadine Morano pour injure homophobe et transphobe

  • A
  • A
Deux associations portent plainte contre Nadine Morano pour injure homophobe et transphobe
Nadine Morano est une habituée des déclarations polémiques. @ JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP
Partagez sur :

La députée européenne LR avait regretté dans un tweet le déploiement du drapeau arc-en-ciel sur l'Assemblée nationale, déplorant une "pauvre France décadente".

Nadine Morano pourrait devoir s'expliquer de ses propos devant un tribunal. Deux associations de lutte contre les discriminations visant les personnes LGBTQ, Mousse et Stop Homophobie, ont annoncé mardi avoir déposé plainte pour "injure homophobe et transphobe" contre la députée européenne LR. 

Morano retweete une image de 2012 instrumentalisée par l'extrême droite. En cause, un tweet de Nadine Morano, publié dimanche au lendemain de la Marche des fiertés. Dans son tweet, mettant en parallèle une photo de l'Assemblée nationale pavoisée aux couleurs arc-en-ciel LGBT et une image de la Gay Pride 2012, l'ancienne sarkozyste écrivait n'avoir pas " la même notion de la 'fierté' qu'En Marche". "Pauvre France décadente. Respect pour l'Assemblée nationale. Respect pour notre drapeau français qui doit pavoiser nos institutions. Respect pour les citoyens qui n'ont pas à subir ces exhibitions", ajoutait-elle.



Comme le rappelle Stop Homophobie dans son communiqué, l'image de la Gay Pride avait été utilisée en Une par l'hebdomadaire d'extrême droite Minute, au moment des débats sur le mariage pour tous. Une Une pour laquelle il avait été condamné pour injure et incitation à la haine homophobe.