Dans le Sud, Emmanuel Macron recrute aussi à droite

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Déçus par François Fillon, de plus en plus d'élus de la droite dans le Sud se tournent vers Emmanuel Macron pour faire barrage au Front national.

La majorité de ses parrainages ont beau être issus de la gauche, Emmanuel Macron séduit aussi à droite. À Marseille, un café-politique a été lancé il y a quelques semaines par le collectif "La droite avec Macron" pour tenter de recruter davantage de déçus de François Fillon. Ici, la droite se déchire sur le programme du candidat LR. "C'est fini et c'est irrévocable", indique le maire-adjoint LR de Salon-de-Provence, Philippe Veran, qui a jeté sa carte d'adhérent et "ne se reconnait pas dans cette droite figée et clivante. On n'a plus le droit d'avoir cela."

L'importance des affaires.Les affaires qui touchent le candidat LR causent également de cette fuite des responsables du parti vers l'ancien ministre de l'Économie. "Chez les Fillon, on ne compte pas son temps, seulement son argent. À Marseille, il y a plein d'élus LR qui pensent comme moi. Les faux-culs, il faut arrêter", lâche Robert Assante, élu divers droite à la mairie de Marseille.

Bataille face au FN. Pour les partisans d'Emmanuel Macron, il s'agit de convaincre les déçus de François Fillon sur des terres où le FN progresse. "J'ai eu le sentiment d'être abandonnée par ma famille politique dans ce combat. Il n'y a pas d'axe majeur pour lutter contre le FN, contrairement à celui d'Emmanuel Macron. C'est notre priorité absolue", estime François Cauwel, élue d'opposition à Fréjus. Tous l'assurent : rien ne leur a été promis en échange de ce soutien.