Copé en plein "plan média"

  • A
  • A
Copé en plein "plan média"
@ MAXPPP
Partagez sur :

Les journées parlementaires de l’UMP sont l’occasion, pour lui, d’orchestrer un grand show.

Le rendez-vous annuel des députés et sénateurs UMP s’est ouvert jeudi à Biarritz, avec un Jean-François Copé prêt à passer à l’offensive pour récupérer l’UMP.

Tout à sa nouvelle stratégie de coller au maximum à Nicolas Sarkozy pour arracher à Xavier Bertrand les rênes du parti majoritaire, l'élu de Meaux profite de ces journées parlementaires, pour afficher sa popularité auprès de son clan.

"On ne joue pas aux fléchettes pour choisir des postes"

Le patron des députés UMP en profite aussi pour réaffirmer ses ambitions devant les journalistes. Il l’assure, il le répète à l’envi, il vise l’UMP et non Matignon. "On ne joue pas aux fléchettes pour choisir des postes. Nous n’avons jamais parlé avec le président de la République du poste de Premier ministre. Je lui ai offert mes services concernant le parti !", racontait-il mercredi soir.







A ses côtés, l'un de ses plus proches lieutenants, le député UMP Jean Leonetti, a alors enfoncé le clou, toujours devant les journalistes, lâchant : "aujourd'hui, l'UMP n'émet aucun son et est donc inaudible !". Or l'UMP devait être "le fer de lance de la campagne présidentielle".

Le "grand show" de Copé

Une petite phrase visiblement rapportée à Xavier Bertrand. Arrivé jeudi matin, le secrétaire général de l'UMP a foncé sur Jean Leonetti, qui nouait sa cravate. "Ne serrez pas trop votre cravate, monsieur Leonetti. Vous allez devenir inaudible, vous n'allez plus pouvoir émettre le moindre bruit".

Certains détracteurs de Jean-François Copé se délectent du "grand show" de la station balnéaire basque, "reine des plages et plage des rois" : "il va nous faire le coup du regardez comment ça tourne bien, le groupe UMP. Et si on me donnait le parti, il tournerait vachement bien aussi"….