Circulation alternée : "la santé publique, seul critère", dit Martin

  • A
  • A
Circulation alternée : "la santé publique, seul critère", dit Martin
@ EUROPE 1
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - Le ministre de l’Ecologie a expliqué la décision de mettre en place la circulation alternée à Paris et en petite couronne.

Alors que des voix s’élèvent pour dénoncer une mesure électoraliste, destinée aux écologistes, après l’annonce de la mise en place de la circulation alternée à Paris et en petite couronne, Philippe Martin, le ministre de l’Ecologie, a balayé cette accusation dimanche sur Europe 1. "C’est un gage pour la santé publique, et ça aura été le seul critère de choix du gouvernement", a-t-il affirmé. "Le gouvernement a pris la responsabilité de privilégier la santé publique de nos compatriotes. Qu’est-ce qu’on dirait si dans quelques mois il y avait un problème de santé publique ?"

Le ministre de l’Ecologie a par ailleurs à nouveau défendu la mesure. "C’est une décision lourde, compliquée à mettre en oeuvre", a admis Philippe Martin. "Mais c’est la durée exceptionnelle de l’épisode, car c’est la durée de l’exposition qui pose problème, qui nous a amener à considérer" cette solution. Le ministre a par ailleurs affirmé que la décision pour mardi n’était pas définitive. "Lundi matin, nous saurons exactement comment la situation va évoluer, et en fonction de cela, nous prendrons une décision", a-t-il assuré.