Ciotti veut "un embargo international contre les pays achetant à Daech"

  • A
  • A
Partagez sur :

Eric Ciotti, président d'un rapport de la commission d’enquête sur la surveillance des filières et des individus djihadistes, insiste sur la nécessité de mettre en place une" loi cadre" sur la question.

INTERVIEW

Alors que Paris accueille aujourd'hui une réunion de la coalition internationale contre le djihadisme,"la commission d'enquête sur la surveillance des filières et des individus djihadistes" va faire voter son rapport dans la journée. Son président, Eric Ciotti a insisté sur la nécessité de mettre en place une" loi cadre" sur la question, estimant que la loi sur le renseignement, insuffisante, arrivait "trois ans trop tard".

"On a perdu trois ans". "Nous sommes en permanence en retard d’une guerre, rappelez-vous Merah, en 2012. Il faut aujourd’hui prendre la mesure de la gravité de la situation, la loi sur le renseignement sera mise en application en 2016. On a perdu trois ans dans la lutte contre le terrorisme", a estimé le député des "Républicains" des Alpes-Maritimes, mardi matin, sur Europe 1.

Après six mois de travail, ce dernier vient de rendre ce nouveau rapport de la commission d’enquête sur la surveillance des filières et des individus djihadistes, créée en décembre 2014. Un rapport qui sera soumis au vote de la commission mardi et qui propose des "mesures techniques" et insiste sur la nécessité de mettre en place une vraie "loi cadre" sur le terrorisme, "définissant les moyens".

"Un embargo total contre les pays qui achètent à Daech". Eric Ciotti évoque également l’importance de lutter contre le groupe Etat islamique sur le terrain, notamment en bloquant leurs ressources financières, à savoir le pétrole. "Enfin, il faut lutter contre Daech sur place. Nous proposons de renforcer le combat financier. Le nerf de la guerre c’est souvent l’argent. Daech vit de la vente du pétrole. Aujourd’hui, il y a des pays qui achètent ce pétrole, et c’est là qu’il faut qu’il y ait un coup d’arrêt international. Il faut que les grands pays internationaux puissent mettre un embargo total contre les pays qui achètent à Daech ses produits. Tapons aujourd’hui où est la menace", martèle-t-il.

Ecoutez l'intégralité de l'interview d'Eric Ciotti :


Ciotti : "Je réclame l'expulsion immédiate du...par Europe1fr