Après le départ de Valls, Stéphane Le Foll ne dirait pas non à Matignon

  • A
  • A
Après le départ de Valls, Stéphane Le Foll ne dirait pas non à Matignon
Stéphane Le Foll fait partie des ministres pressentis pour succéder à Manuel Valls à Matignon@ STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Partagez sur :

Stéphane Le Foll, fidèle de François Hollande ne dirait "pas non" au poste de Premier ministre pour succéder à Manuel Valls.

Stéphane Le Foll a déclaré lundi qu'il ne refuserait pas le poste de Premier ministre s'il lui était proposé, alors que le départ de Manuel Valls de Matignon semble imminent.

Un fidèle de François Hollande. "Je ne dis pas non parce que j'ai toujours assumé mes responsabilités mais ce n'est pas moi qui décide", a déclaré le ministre de l'Agriculture et porte-parole du gouvernement, qui était interrogé sur cette éventualité sur franceinfo. "C'est le président de la République qui décidera, je n'ai pas d'information sur ce sujet", a poursuivi ce fidèle de François Hollande.

"Je fais partie des trois ministres - plus le porte-parolat - qui sont restés en responsabilité (depuis le début du quinquennat), je crois que j'ai acquis une expérience et une vision des choses qui peut tout à fait justifier le fait qu'on cite mon nom", parmi les futurs locataires potentiels de Matignon, a-t-il ajouté.

Trois autres ministres pressentis. Parmi les successeurs possibles de Manuel Valls au poste de Premier ministre, plusieurs noms circulent, dont ceux de Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur, Jean-Yves Le Drian (Défense) ou encore Marisol Touraine (Santé).