Attentat de Nice: "Emotion" et "solidarité" de Jacques Chirac

  • A
  • A
Attentat de Nice: "Emotion" et "solidarité" de Jacques Chirac
@ PATRICK KOVARIK / POOL / AFP
Partagez sur :

L'ancien président et son épouse ont exprimé "à tous les habitants de la ville de Nice leur émotion et leur solidarité face à l'horreur indicible qui vient de les frapper". 

L'ancien président de la République Jacques Chirac et son épouse Bernadette ont exprimé vendredi "leur émotion et leur solidarité face à l'horreur indicible" qui a frappé Nice, où au moins 84 personnes sont mortes dans un attentat jeudi soir.

"L'horreur indicible". "Le Président Chirac et son épouse Bernadette Chirac, profondément engagée auprès des Niçois à travers l'Institut Claude Pompidou, tiennent à exprimer à tous les habitants de la ville de Nice leur émotion et leur solidarité face à l'horreur indicible qui vient de les frapper", écrit le bureau de l'ancien chef de l'État (1995-2007), dans un communiqué. "Ils présentent aux familles des victimes et à leurs proches leurs plus sincères condoléances. Ils adressent aux blessés, si nombreux, leurs vœux de prompt rétablissement. De tout leur cœur, ils s'associent au deuil de la Nation", affirment encore le couple Chirac.

"Faire triompher les idéaux". "Dans cette guerre contre la barbarie où la liberté, le droit, les valeurs humanistes et démocratiques sont en jeu, la France doit, plus que jamais, se tenir debout et rassemblée", soulignent-ils. "C'est par l'affirmation, sans faille, de l'autorité et de l'esprit de justice qu'une fois de plus dans son histoire notre pays saura faire triompher les idéaux sur lesquels il s'est bâti", espèrent les anciens locataires de l'Elysée. 

Au moins 84 personnes décédées, une cinquantaine d'autres "entre la vie et la mort" : en plein 14 Juillet, la France a de nouveau été frappée par un attentat, à Nice, où un homme au volant d'un camion a fauché la foule massée sur la Promenade des Anglais pour le feu d'artifice.