Ambiance électrique à gauche

  • A
  • A
Ambiance électrique à gauche
@ MAX PPP
Partagez sur :

La gauche est favorite face à deux ministres. Mais le nucléaire divise PS et écologistes.

La présence de deux ministres face à lui n'y change rien. Malgré la présence face à lui d'une droite unie derrière deux ministres en exercice, Bruno Le Maire, à l'agriculture, comme chef de file régional, et Hervé Morin, à la défense, tête de liste dans l'Eure, le socialiste Alain Le Vern part favori pour un troisième mandat consécutif à la tête de la Haute-Normandie.

Le président sortant peut s'appuyer sur son bilan, puisque la Haute-Normandie figure au rang des régions françaises les mieux gérées, selon le classement annuel de l'agence Public Evaluation System.

Les écologistes trouble-fête

Seule la position d'Europe Ecologie semble pouvoir le gêner. Les écologistes présentent en effet une liste dès le premier tour. Ils entendent se mobiliser contre la construction de la future centrale nucléaire EPR de Penly, en Seine-Maritime, à laquelle le président sortant est favorable.

Et l'extrême droite ?

En face, Bruno Le Maire, outre un contexte national relativement défavorable, devra également composer avec une extrême-droite traditionnellement forte dans la région. Mais le Front national, qui avait obtenu près de 16% des voix au premier tour en 2004, sera concurrencé par une liste menée par un de ses anciens dirigeants en rupture de parti, Carl Lang. A la tête d'une liste du Parti de la France, il tentera de retrouver le siège de conseiller régional qu'il avait occupé entre 1986 et 1992 en Haute-Normandie.

REAGISSEZ - Etes-vous favorable à la construction de la future centrale nucléaire EPR de Penly, en Seine-Maritime ?