Alexis Corbière sur Nicolas Sarkozy : "Je veux que toute la vérité soit faite"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Le député de la France insoumise a souhaité "que la justice aille jusqu’au bout", alors que l’ancien chef de l’État, mis en examen dans l’affaire du financement libyen, a nié les faits.

INTERVIEW

Alexis Corbière souhaite que "toute la vérité soit faite" sur l’affaire du financement libyen présumé de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007. "Je veux que toute la vérité soit faite. Les incidences et les conséquences, si les faits sont avérés, seraient énormes. Il y a une élection présidentielle, voire deux, qui seraient en cause", a estimé le député de la France insoumise, jeudi soir sur Europe 1.

"Il faut des contre-pouvoirs". Nicolas Sarkozy, mis en examen jeudi, a vigoureusement nié les faits qui lui sont reprochés, jeudi soir sur le plateau de TF1. "Il serait possible, mais j’extrapole, que l’intervention en Libye était une volonté des services spéciaux français d’effacer toute trace. Ce que je souhaite, c’est que la justice aille jusqu’au bout", a réagi Alexis Corbière.

"Il faut que cette affaire nous amène à réfléchir sur nos institutions", a poursuivi le député. "Aujourd’hui, le pouvoir est concentré dans les mains d’un homme, le président de la République. J’appelle cela une monarchie présidentielle. Cette affaire peut poser la question : faut-il concentrer autant de pouvoirs dans les mains d’un seul homme ? Il faut des contre-pouvoirs."