Alain Juppé ne "remettra pas en cause le mariage des personnes de même sexe"

  • A
  • A
Alain Juppé ne "remettra pas en cause le mariage des personnes de même sexe"
Alain Juppé, candidat à la primaire de la droite pour la présidentielle 2017, favori des sondages, invité lundi 17 octobre 2016 de la matinale d'Europe 1.
Partagez sur :

Le candidat à la primaire de la droite a répété, lundi sur Europe 1, sa position sur le mariage gay, l'adoption par les couples homosexuels, mais aussi la GPA et la PMA.

INTERVIEW

Alors que les membres du collectif la Manif pour Tous sont redescendus dans la rue, dimanche, pour protester une nouvelle fois contre la loi Taubira, Alain Juppé s'apprête à les recevoir dans les prochains jours. Mais pas question pour le candidat à la primaire de la droite de changer d'avis sur le mariage homosexuel. "Je suis parfaitement clair", a-t-il souligné lundi, sur Europe 1. "Je peux comprendre les inquiétudes et parfois la colère. Mais je ne remettrai pas en cause le mariage des personnes de même sexe."

Bataille contre la GPA. Le maire de Bordeaux en a profité pour détailler toutes ses positions sur ces questions relatives à la famille. "Je me battrai farouchement contre ce qu'on appelle la gestation pour autrui. Je ne veux pas de cette marchandisation du corps humain et je prendrai toutes les mesures juridiques pour nous mettre à l'abri de ce genre de comportement", a-t-il rappelé. La GPA est aujourd'hui totalement illégale en France, mais les militants de la Manif pour Tous ne cessent de marteler leur opposition.

PMA réservée aux hétérosexuels. "Sur la procréation médicalement assistée (PMA), j'ai dit très clairement que je voulais la réserver aux couples hétérosexuels en situation de stérilité", a poursuivi Alain Juppé. Là encore, c'est déjà ce qui est prévu par la loi. Enfin, sur l'adoption, le maire de Bordeaux a "indiqué que l'élément essentiel était l'intérêt de l'enfant. Il y a des circonstances où l'adoption par un couple de même sexe est acceptable".