Bernadette Chirac snobe encore Alain Juppé

  • A
  • A
Bernadette Chirac snobe encore Alain Juppé
@ Capture BFM TV
Partagez sur :

VIDÉO - L'ex-Première dame n'a pas daigné adresser la parole au maire de Bordeaux, vendredi, lors d'une remise de prix. Le nouvel épisode d'une série d'amabilités.

Alain Juppé ? "Il est très très froid", avait asséné Bernadette Chirac, fin septembre, au micro d'Europe 1. Mais vendredi, c'est plutôt l'ancienne Première dame qui a fait preuve d'une notable froideur. Accompagnant son mari au musée parisien du Quai Branly, pour assister à la remise des prix de la Fondation Chirac, elle n'a pas montré un enthousiasme excessif en croisant le maire de Bordeaux, pourtant placé deux sièges plus loin. Et c'est peu de le dire.

Des images cruelles. Si elle a salué plusieurs invités, Bernadette Chirac n'a pas daigné adresser un mot à Alain Juppé, qui attendait visiblement qu'elle le salue. L'entourage de ce dernier a eu beau assurer qu'ils s'étaient déjà salués en coulisses, les images isolées par BFM TV parlent d'elles-mêmes...



"Chère Bernadette..." Pour autant, Alain Juppé ne s'est pas laissé démonter. Peut-être la "Juppémania" ambiante, qui en fait l'homme politique le plus populaire du moment, le met-elle de bonne humeur. Toujours est-il qu'au moment de commencer son discours, l'ancien Premier ministre a donné du "chère Bernadette" à l'épouse de Jacques Chirac. Et mis les rieurs de son côté.



Juppé laisse dire. Pas rancunier, Juppé ? Le maire de Bordeaux reste en tout cas de marbre face aux attaques récentes de Bernadette Chirac. Il faut dire qu'Alain Juppé peut se targuer du soutien de son mari, celui qui voulait en faire son successeur et qu'il appelait "le meilleur d'entre nous". Début octobre, Jacques Chirac a laissé filtré dans Le Figaro quelques petites phrases par lesquelles il apporte un soutien clair à son ancien Premier ministre pour la présidentielle de 2017. "J'ai toujours su qu'Alain Juppé serait au rendez-vous de son destin et de celui de la France", aurait-il ainsi déclaré. De son côté, Juppé se flatte de voir toujours régulièrement l'ancien président. Et se contente de dire que les propos de son épouse lui ont fait "de la peine", mais qu'il ne "veut pas polémiquer avec elle".

>> Bernadette Chirac en septembre : "Juppé n'attire pas les gens" :



>> LIRE AUSSI - Alain Juppé "peiné" par Bernadette Chirac

"Qu'est-ce qu'il me veut, Juppé ?" Il n'empêche. Soutien inconditionnel de Nicolas Sarkozy, Bernadette Chirac semble décidée à malmener l'homme en vogue à droite. Le 10 octobre, invitée sur Europe 1, elle avait lancé cette amabilité : "Mais qu'est-ce qu'il me veut Juppé ? Je n'ai rien à donner à Juppé". Confirmation : ce vendredi, elle lui a à peine accordé un coup d’œil.



>> LIRE AUSSI - Bernadette Chirac : "Mais qu'est-ce qu'il me veut, Juppé ?"