Affaire Fillon : "Les politiques disent que la justice est trop lente, et aujourd’hui on dit qu’elle va trop vite"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

L’ancien magistrat Eric De Montgolfier répond aux propos de François Fillon, qui accusent la justice d’être allée trop vite dans l’affaire des soupçons d’emplois fictifs. 

INTERVIEW

François Fillon a ouvertement attaqué la justice dans son annonce de maintien de candidature, mercredi matin. Parmi ces critiques, une enquête préliminaire "ouverte en quelques heures". Des accusations qui font sourire l’ancien magistrat Eric de Montgolfier. "Ce qui m’amuse beaucoup, c’est que j’entends régulièrement les politiques dire que la justice est trop lente. Et aujourd’hui, on dit qu’elle va beaucoup trop vite. Soyons conséquents", a déclaré l’ancien procureur et soutien déclaré de Benoît Hamon, mercredi au Club de la presse d’Europe 1.

"Tous les jours, des gens sont jugés sous 48 heures, et ça ne surprend personne." Eric De Montgolfier a également estimé que la justice n’avait pas fait preuve d’exception dans le traitement de l’affaire des emplois présumés fictifs de la famille Fillon. "La justice va-t-elle trop vite ou trop lentement ? J’avoue que je me suis posé la question comme citoyen ordinaire. Tous les jours, dans tous les tribunaux de France, des personnes sont jugées sous 48 heures, et là ça ne surprend personne", a estimé le magistrat, auteur du livre On ne peut pas éternellement se contenter de regarder passer les cadavres sous les ponts