Affaire Ferrand : le discret soutien de Macron à Vannes

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Le président de la République a profité mercredi d'un déplacement pour dîner en compagnie de son ministre de la Cohésion des Territoire, mis à mal depuis une semaine après des révélations sur un montage immobilier.

REPORTAGE

Richard Ferrand a reçu mercredi un soutien de poids ; celui du président de la République Emmanuel Macron. Dans la soirée le ministre de la cohésion des territoires était présent au côté du président de la République pour un dîner républicain à la préfecture de Vannes.

Départs séparés. À sa sortie du repas, à 23 heures, le chef de l'Etat s'offre un ultime bain de foule devant les grilles de la préfecture. Une demi-heure plus tôt, c'est Richard Ferrand qui avait filé, la mine affectée et sans un mot. Le ministre de la Cohésion des Territoires a quitté un dîner dont Emmanuel Macron ne veut rien dévoiler : "Je n'ai pas l'habitude de vous répéter ce que je dis aux gens", balaye-t-il auprès des journalistes.

Chacun à sa place. Dans la journée, le président, venu à Saint-Nazaire pour le lancement du paquebot Meraviglia, n'avait guère été plus bavard sur ce dossier encombrant qui pèse sur son début de quinquennat. Et pas question pour le chef de l'Etat de voir son premier déplacement en région perturbé par les polémiques : "Je pense qu'un gouvernement doit gouverner, que la presse doit faire son travail de questionnement, de révélation de la vérité. Ensuite, il y a une justice indépendante en France qui fait son travail", a-t-il déclaré.

Descendre dans l'arène et conserver de la hauteur. Pourtant, il fallait bien un geste pour marquer son soutien à l'un de ses plus fidèles lieutenants. L'invitation des élus bretons était l'occasion idéale sans avoir à se départir d'une certaine hauteur présidentielle, d'ailleurs, Richard Ferrand et Emmanuel Macron n'étaient pas assis à la même table.