Municipales : Ries donné gagnant à Strasbourg,

  • A
  • A
Municipales : Ries donné gagnant à Strasbourg,
Roland Ries est bien parti pour enchaîner un deuxième mandat consécutif à Strasbourg.@ MAXPPP
Partagez sur :

SONDAGE E1 - Le maire socialiste sortant l'emporterait face à Fabienne Keller, que le FN se maintienne ou non.

Fabienne Keller est revancharde. Celle qui fut maire de Strasbourg entre 2001 et 2008 n’a toujours pas digéré sa défaite d’il y a quatre ans face au socialiste Roland Ries. Soutenue par l’UMP et le Modem, la sénatrice du Bas-Rhin espère à nouveau faire basculer la cité alsacienne. Mais selon un sondage exclusif Ifop pour Europe 1 et les Dernières nouvelles d’Alsace, ce n’est pas gagné. Cette étude d’opinion donne en effet le maire sortant vainqueur au second tour dans tous les cas de figure.

>>> PREMIER TOUR

Roland Ries légèrement en tête. A Strasbourg, il y a profusion de candidatures, puisque pas moins de 12 listes se sont lancées dans la bataille. Malgré ce chiffre impressionnant, les deux favoris du scrutin, que sont Roland Ries et Fabienne Keller, sont crédités de bons scores : 34% pour le candidat socialiste, contre 31% pour sa rivale de l’UMP. C’est donc le maire sortant qui devrait pouvoir se prévaloir de la première place au soir du 22 mars. Un avantage psychologique certain.

Le Front national sous les 10%. Parmi les dix autres listes, aucune n’est donnée au-dessus des 10% des voix, seuil indispensable pour se maintenir au second tour. Le candidat le plus proche de cette barre est celui du Front national, Jean-Luc Schaffhauser, crédité de 9,5% d’intentions de vote. Suit l’écologiste Alain Jund (9%), qui devrait rallier Roland Ries entre les deux tours, si toutefois il dépasse finalement les 10%. A noter également les 8% que pourrait recueillir l’ancien ministre François Loos au nom de l’UDI. Enfin, le Front de gauche, conduit par Jean-Claude Val, est crédité de 5% des suffrages. Aucune autre liste ne dépasse la barre de 1%.

>>> SECOND TOUR

Ries vainqueur en cas de triangulaire… Au second tour, deux scénarios se dégagent : une triangulaire avec la présence du FN ou un duel droite-gauche. Si le Front national était en capacité de se maintenir, alors Roland Ries serait réélu maire de Strasbourg avec 49% des voix. Fabienne Keller recueillerait, elle, 42% des suffrages, alors que le FN stagnerait à 9%.

…Et en cas de duel. Mais si le FN était éliminé, Fabienne Keller n’en profiterait pas pour autant. Dans ce cas de figure, la candidate UMP-Modem ne recueillerait que 47% des voix, contre 53% pour Roland Ries. Strasbourg est donc bien partie pour rester dans le giron socialiste.

sur le même sujet, sujet,

ZOOM - Strasbourg ne donnera pas de médaille à Cohn-Bendit

MUNICIPALES - Toutes les dernières infos