Polémique autour de la chanson qui représentera la France à l'Eurovision 2017

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

L'ancien secrétaire d’Etat à la Francophonie, André Vallini, regrette que le refrain soit en anglais.

La chanteuse Alma a dévoilé le week-end dernier la version officielle de Requiem, le titre qui représentera la France le 13 mai prochain, à Kiev, lors de la finale du prochain concours de l’Eurovision.

"Rendre le refrain un peu plus populaire". Rien ne change par rapport à l’originale, à part le refrain, chanté en anglais. Une anglicisation dont s’est indigné l’ancien secrétaire d’Etat à la Francophonie, André Vallini, dans un message sur Twitter.



Mardi matin, Edoardo Grassi, le chef de la délégation française à l’Eurovision, réagit à cette polémique et explique pourquoi la chanson a été modifiée au micro d'Europe 1. "On a décidé de rajouter ces deux phrases en anglais pour permettre à un public anglophone, qui est quand même le public de l'Eurovision, de comprendre une partie de la chanson". L'objectif est clair pour Edoardo Grassi : "C'est pour rendre la chanson un peu plus attirante. On a décidé de rendre le refrain un peu plus populaire".

>> Suivez la finale de l'Eurovision samedi 13 mai en direct de Kiev