Pendant la coupure de TF1 par Canal +, France 2 a "fait en sorte de montrer tout son savoir-faire"

  • A
  • A
Pendant la coupure de TF1 par Canal +, France 2 a "fait en sorte de montrer tout son savoir-faire"
Partagez sur :

Directeur de l'information de France Télévisions, Yannick Letranchant admet avoir tenté de convertir au JT de la 2 des téléspectateurs de TF1.

INTERVIEW

Après un semaine mouvementée à la télévision, notamment marquée par une "guerre de diffusion" les groupes Canal+ et TF1, Yannick Letranchant, directeur de l'information de France Télévisions, patron des rédactions de France 2 et France 3, était l'invité de l'émission Village médias. Il explique au micro d'Europe 1 quelle a été la stratégie de France 2 pendant cette période.

"Montrer tout notre savoir-faire". Durant la coupure de TF1 par Canal+, le JT de France 2 est passé en tête, s'offrant le luxe d'avoir jusqu'à 900.000 téléspectateurs de plus que la première chaîne. "On n'a pas eu de stratégie particulière, si ce n'est de continuer à faire des journaux de qualité. On n'a pas plus mis le paquet", décrit le directeur de l'information avant de concéder que la chaîne avait néanmoins été très attentive : "On a fait en sorte de montrer tout notre savoir-faire" en utilisant tous les moyens à disposition comme la réalité augmentée quand les sujets s'y prêtaient. Le but était affiché : donner envie à des fidèles de TF1 de revenir, voire de rester sur la 2 une fois la hache de guerre enterrée entre Canal+ et TF1.

"La meilleure saison depuis 2005-2006". Que le pari soit réussi ou non pour l'avenir, Yannick Latranchant se félicite déjà du fait que le 20H d'Anne-Sophie Lapix "réalise sa meilleure saison depuis 2005-2006". Les audiences étant le baromètre du petit écran, évidemment le directeur de l'information des deux premières chaînes publiques les observe : "Je fais attention aux audiences, mais je ne suis pas un obsédé des audiences. Il faut être beaucoup plus attentif à une tendance."