Les perles d’X Factor

  • A
  • A
Les perles d’X Factor
Abby et Lisa ont réalisé l'une des pires performances de l'histoire d'X Factor en Angleterre.@ CAPTURE D'ECRAN YOUTUBE
Partagez sur :

VIDEOS - Le télé-crochet, dans le monde, a donné lieu à quelques savoureux moments de télé.

La French Touch à Londres. Pas sûr que ce candidat français ait redoré l’image de son pays outre-Manche. Fouad, de son prénom, massacre littéralement, et à deux reprises, la pauvre Mariah Carey, avec force grimaces à la clé, lors de l’édition 2009 en Grande-Bretagne. Malgré la standing-ovation (ironique ?) du public, le jury reste inflexible et élimine notre champion.

Pugilat en live. Abby et Lisa, meilleures amies, se présentent au casting anglais en 2010 sans réels arguments et compétences jouant en leur faveur. Des nouvelles Susan Boyle ? Que nenni. Par leur grossièreté, les deux adolescentes, 18 et 17 ans, s’attirent rapidement l’hostilité du public, à qui l’une d’elles lancent un vibrant "Shut up" ("vos g…"). Rien ne s’arrange quand elles entonnent leur chanson, d’une voix plus qu’hésitante. L’audition est rapidement interrompue tant par les quolibets du public que par les protestations du jury. Et quand Nathalie Imbruglia, jurée d’un soir, ose une critique, Lisa lui lance alors : "Qui êtes-vous ?". C’en est trop pour son acolyte, qui quitte la scène non sans lui avoir asséné une manchette en pleine face. Culte.

L’éclosion de Leona Lewis. C’est en réceptionniste alors âgée de 21 ans que Leona Lewis se présente au casting en 2006. En moins d’une minute, elle subjugue le jury par sa voix puissante et juste. Quelques semaines plus tard, elle remporte le concours. Et quelques mois plus tard, elle se classe numéro un des ventes dans 35 pays avec son tube Bleeding Love. Elle enchaîne ensuite les succès, et devient sans conteste la gagnante la plus célèbre et la plus prolifique en succès de l’histoire du show.

La touchante histoire de Gamu Nhengu. C’est un petit bout de femme de 18 ans qui se présente timidement devant le jury et le public lors de l’édition 2010. Elle charme les spectateurs avec une reprise énergique de "Walking on sunshine", de Katrina and The Waves. Durant les semaines suivantes, on apprend que la jeune femme et toute sa famille sont menacées d’expulsion vers le Zimbabwe, leur pays d’origine, après près de huit ans passés en Grande-Bretagne. Une situation qui lui attire la sympathie des téléspectateurs, mais qui n’empêchera pas son élimination aux portes de la finale, sur une décision de la jurée Cheryl Cole, qui ne gagne pas en popularité sur le coup. Depuis, Gamu Nhengu multiplie les recours pour rester en Angleterre. Elle n’a pour l’heure pas été expulsée, mais la menace persiste.

Le vainqueur inconnu. Qui connaît Sébastien Agius ? Pas grand-monde sans doute. Pourtant, ce jeune homme est le vainqueur de la première édition française d’X Factor, diffusée en 2010 dans un certain anonymat sur W9. Il décroche le titre en finale grâce à sa reprise d’Angel, de Robbie Williams. Depuis, le chanteur a sorti son album, Ma Chance, le 14 mars. Sans vraiment déclencher l’hystérie des foules.