"Les journalistes fréquentent les politiques pour aller chercher l'info"

  • A
  • A
Partagez sur :

Sur Europe 1, le journaliste Laurent Bazin est revenu sur son livre, qui révèle ce que les politiques disent en "off".

INTERVIEW

"Ce qui se partage dans les déjeuners doit aller au public". Dans Le grand direct des médias, Laurent Bazin a défendu son livre, co-écrit avec Alba Ventura, Le bal des dézingueurs, dans lequel ils révèlent ce que les hommes politiques leur ont dit en "off", pendant des déjeuners. Ce terme journalistique désigne des discussions informelles censées, normalement, ne pas être publiées.

Deux à quatre déjeuners politiques par semaine. A l'origine du livre de Laurent Bazin et Alba Ventura, il y a ces déjeuners, entre journalistes et hommes politiques. "Il peut y avoir deux à quatre déjeuners par semaine", raconte Laurent Bazin. Ces rencontres sont parfois mal comprises aux yeux du grand public, qui y voit un signe de connivence. "Les journalistes fréquentent les politiques pour aller chercher l'info", se défend le journaliste. "Si vous faites votre boulot correctement, alors vous ne faites pas le jeu des politiques".

"Il faut dire aux gens ce qui se passe". Le journaliste est tout de même bien conscient que l'homme ou la femme politique trouvent aussi son intérêt dans ces déjeuners. "Ça lui sert à travailler son réseau journalistique et à faire de la communication", reconnaît Laurent Bazin. Dire du mal de l'adversaire mais aussi de ses amis, faire passer des messages, autant de situations rencontrées quotidiennement par les journalistes politiques. Et malgré le "off", Laurent Bazin et Alba Ventura ont décidé de rendre public ces moments. "A un moment, il faut dire aux gens ce qui se passe", affirme le journaliste.