Les avocats de Loup Bureau ont reçu l’acte d’accusation turc

  • A
  • A
Les avocats de Loup Bureau ont reçu l’acte d’accusation turc
Loup Bureau est emprisonné en Turquie depuis fin juillet.@ Capture d'écran Twitter
Partagez sur :

Un des avocats de Loup Bureau a indiqué sur Twitter avoir reçu l'acte d'accusation du jeune journaliste français, soupçonné par la justice turque d'appartenance à un groupe terroriste.

Après 51 jours de détention, la procédure judiciaire à l’encontre du jeune journaliste français Loup Bureau a pris une nouvelle tournure jeudi. Ses avocats ont reçu l’acte d’accusation de la justice turque, qui accuse Loup Bureau d’appartenir à une organisation terroriste. "Autant le dire sans détour : pour le procureur, Loup Bureau est un 'membre' coupable des YPG, défini comme un 'groupe terroriste armé'" par la Turquie, rapporte Me Martin Pradel sur Twitter.

Loup Bureau bientôt présenté à un juge turc. L’avocat explique que cet acte d'accusation est une "synthèse des charges pesant contre lui" et clôt ainsi une première phase d’enquête. L’acte "ouvre surtout la perspective d'un procès et fixe la position du procureur sur le principe de culpabilité du mis en cause", poursuit-il. Loup Bureau devrait ainsi être présenté dans les jours à venir à un juge qui devra décider de la poursuite du procès, ajoute Martin Pradel. 







Un reportage en cause. L’avocat précise que la qualification de "son appartenance" à une organisation terroriste repose sur un reportage diffusé en 2013 sur TV5 Monde, et sur des photos et vidéos prises pour le reportage. "Chacun comprendra qu'il est impensable d'incriminer un journaliste pour avoir fait des recherches de toute nature sur le sujet qu'il traite", défend encore l’avocat sur Twitter. Le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian est à Ankara jeudi et entend plaider auprès du président turc Recep Tayyip Erdogan et de son homologue turc pour la libération de Loup Bureau.