Le Grand journal : Antoine De Caunes a mis "un bon moment à s’en remettre"

  • A
  • A
Le Grand journal : Antoine De Caunes a mis "un bon moment à s’en remettre"
Antoine De Caunes confesse qu'il ne regarde pas Le Grand Journal. "Emotionnellement, c'est encore assez étrange pour moi", explique-t-il.@ THOMAS SAMSON / AFP
Partagez sur :

L’animateur de Canal + explique dans Télé Loisirs avoir très mal vécu son éviction au cœur de l’été. Et ne pas regarder la nouvelle version de l’émission. 

Evincé de la présentation du Grand Journal à la mi-juillet, Antoine de Caunes était jusqu’alors resté silencieux. L’emblématique présentateur de Canal + revient pour la première fois dans Télé Loisirs de lundi sur son écartement, et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il n’a pas bien vécu la situation. "Ç'a été une période très diffi­cile", admet-il dans les colonnes de l’hebdomadaire. "Quand c'est arrivé, je prépa­rais déjà ma troi­sième saison de l'émis­sion. J'ai mis un bon moment à m'en remettre." 

"Pas un programme que je regarde". D’ailleurs, Antoine de Caunes confesse qu’il ne regarde pas la nouvelle mouture de l’émission, animée depuis septembre par Maïtena Biraben, et qui enchaîne les mauvaises audiences. "Le Grand Jour­nal, honnê­te­ment, j'ai tourné la page. Mais ce n'est pas un programme que je regarde parce qu'émotion­nel­le­ment, c'est encore assez étrange pour moi", explique-t-il.

"On joue le jeu ou pas". Pour autant, Antoine de Caunes n’en veut pas à Vincent Bolloré, nouveau propriétaire de la chaîne cryptée, à l’origine de son éviction. "C'est le patron. Après, on joue le jeu ou pas. Moi, j'ai accepté", avoue-t-il.  Au point d’ailleurs d’obtenir une nouvelle émission, dont la première sera diffusée vendredi soir tard sur Canal Plus, puis à un rythme hebdomadaire. Son nom : L’émission d’Antoine.