Du porno à la place de Télévision Loire 7 : le CSA chapitre Orange et Free

  • A
  • A
Du porno à la place de Télévision Loire 7 : le CSA chapitre Orange et Free
L'erreur a déclenché un grand nombre de plaintes de la part des téléspectateurs de Télévision Loire 7.@ VALERY HACHE / AFP
Partagez sur :

Les opérateurs Free et Orange ont été mis en demeure par le CSA pour changement intempestif de numéros de chaînes.

Mauvaise surprise pour les téléspectateurs de Télévision Loire 7. En zappant sur leur chaîne locale, certains sont tombés sur une chaîne porno : l'opérateur Free vient, comme Orange, d'être mis en demeure par le CSA pour changement intempestif de numéros de chaînes, a indiqué vendredi le Conseil.

Mise en demeure. "Ces distributeurs ont modifié l'ordre des numéros attribués à plusieurs chaînes, dont la chaîne locale TV7, Télévision Loire 7, sans leur donner le préavis d'un mois prévu par la délibération du CSA du 24 juillet 2007", indique le CSA dans une délibération datée du mercredi 5 octobre. "Faute de se conformer à l'avenir aux dispositions de cette délibération, les deux sociétés pourraient faire l'objet d'une procédure de sanction", précise le Conseil qui leur a adressé une mise en demeure.

"Déluge d'appels téléphoniques et de mails". Lundi, les chaînes locales d'Auvergne Rhône-Alpes avaient appelé le CSA à intervenir face au "mauvais traitement" que leur infligent les fournisseurs d'accès internet en modifiant "sans concertation" leur plan de fréquences et la numérotation des chaines. "Nous avons été alertés mercredi dernier par un déluge d'appels téléphoniques et de mails de spectateurs qu'une chaîne porno venait d'être installée à notre place sur la Freebox", avait expliqué Yves Faure, PDG de Télévision Loire 7 (TL7). "Orange a fait de même avec la Livebox, en nous prévenant quinze jours à l'avance", avait-il ajouté.

"Absence de concertation". Pour les dirigeants de TL7 et des trois autres chaînes de la région - TLM, Télé Grenoble et 8 Mont Blanc - "les 36 chaines locales françaises sont concernées par la même absence de concertation". À court terme, les dirigeants de chaines locales ont demandé "une évolution rapide du canal 30 créé pour nous depuis quelques mois, afin que toutes les 'box' adoptent cette mosaïque et qu'elles intègrent une géolocalisation qui évite par exemple au téléspectateur de faire 18 clics pour trouver TL7".