Cyril Hanouna répond à Olivier Schrameck, le président du CSA

  • A
  • A
Cyril Hanouna répond à Olivier Schrameck, le président du CSA
Mardi soir sur C8, Cyril Hanouna a tenu à faire un point sur les dossiers actuellement étudiés par le CSA concernant TPMP.@ Capture d'écran
Partagez sur :

Mardi soir dans "Touche pas à mon poste", l'animateur a réagi aux propos tenus par le président du CSA au micro d'Europe 1, quelques heures auparavant.

La bande de Touche pas à mon poste est-elle inquiète ? Mardi soir sur C8, Cyril Hanouna a en tout cas tenu à faire un point sur les dossiers actuellement étudiés par le CSA concernant l'émission. Sur Europe 1 mardi matin, le président de l'institution, Olivier Schrameck, avait dressé la liste des sanctions possibles à l'encontre du talk-show.

"On essaye d'aider les gens". "Il y a très peu de dérapages dans Touche pas à mon poste". Cyril Hanouna a tenu à calmer le jeu mardi soir dans Touche pas à mon poste. Actuellement, trois dossiers sont à l'examen par le CSA, dont la séquence où Jean-Michel Maire embrasse la poitrine d'une jeune femme contre son gré. "Cela fait sept ans que l'émission existe, il y a eu trois dérapages de signalés au CSA", explique l'animateur du talk-show, soulignant ensuite : "on essaye d'aider les gens, on fait ce qu'on peut". Un point sur les affaires en cours qui intervient juste après l'interview d'Olivier Schrameck sur Europe 1.

"Il y a un risque de sanction". Mardi matin, le président du CSA a dressé la liste des sanctions possibles à l'encontre de Touche pas à mon poste. "Il y a déjà eu une mise en demeure et deux mises en garde, trois affaires sont actuellement à l'examen", a indiqué le président du CSA dans Le grand direct des médias. "Compte tenu des avertissements qui ont eu lieu précédemment, il y a un risque de sanction", a-t-il précisé. Des mesures qui peuvent aller de la suspension de l'émission jusqu'à des amendes de natures financières.


"Touche pas à mon poste" risque "des sanctions...par Europe1fr