L'aéroport de Toulouse va-t-il devenir chinois ?

  • A
  • A
Le zoom éco est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Trois consortiums ont fait des offres en réponse à la mise en vente de 49% des parts de l'aéroport de Toulouse par l'Etat. Problème pour ce dernier, c'est un consortium sino-canadien qui a fait la meilleure offre. Une cession d'infrastructures publiques à des entreprises privées, qui plus est étrangères, qui n’est pas du goût de tous.