Jean-Louis Georgelin redoute un été périlleux en Afghanisatan

  • A
  • A
L'interview d'actualité est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Le Chef d'Etat-Major des armées répondait mardi amtin aux questions de Jean-Pierre Elkabbach. "L’action des talibans va être en hausse cet été", a-t-il affirmé, en définissant trois facteurs de rébellion : les élections présidentielle et provinciales du 20 août, l’accroissement des effectifs américains – 20.000 hommes supplémentaires d’ici 2011 –, et l’opération lancée par les Américains dans le Helmand, première région productrice de pavot dans le monde, et bastion des talibans.