Pas touche au sacro-saint crédit d'impôt recherche

  • A
  • A
L'édito économique est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Le gouvernement et les députés socialistes ont de nouveau affiché leurs différences de points de vue à propos du crédit d'impôt recherche, que les seconds voudraient limiter. Pas touche, répond le premier. Une position que partage Nicolas Barré.