Un demi-million de Rohingyas réfugiés au Bangladesh depuis fin août

  • A
  • A
Partagez sur :

Le flux continu depuis fin août commence à faiblir après avoir franchi la barre des 500.000 réfugiés birmans au Bangladesh.

Le nombre de Rohingyas réfugiés au Bangladesh depuis fin août pour échapper aux violences en Birmanie a franchi jeudi la barre symbolique du demi-million, ont annoncé les Nations unies. "501.800 nouvelles arrivées ont été enregistrées au 27 septembre", ont déclaré les agences de l'ONU et des ONG dans leur rapport de suivi de la situation. Le document note cependant que le flux des passages à la frontière faiblit depuis plusieurs jours.

Crise humanitaire. Minorité musulmane de l'ouest de la Birmanie, les Rohingyas fuient une campagne de répression de l'armée birmane consécutive à des attaques de la jeune rébellion rohingya le 25 août dernier. L'ONU considère que l'armée birmane et les milices bouddhistes se livrent à une épuration ethnique contre cette minorité musulmane dans l'État Rakhine, région historiquement troublée. L'exode des Rohingyas a pris le Bangladesh de court et provoqué l'une des plus importantes crises humanitaires en Asie de ce début du siècle.

Dans les gigantesques camps à la frontière, autorités et ONG sont débordées par la marée humaine et s'inquiètent d'une potentielle bombe sanitaire : les conditions sont réunies pour l'apparition d'épidémies de choléra, dysenterie ou diarrhées. Jeudi, la crise humanitaire a par ailleurs été endeuillée par une nouvelle tragédie. Au moins 14 réfugiés ont trouvé la mort dans le naufrage d'un bateau dans le golfe du Bengale, qui a coulé à quelques encablures de la rive.

Visite de l'ONU annulée. Les autorités birmanes devaient pour la première fois jeudi emmener des représentants onusiens sur le théâtre des violences dans le Rakhine, verrouillé aux observateurs et médias internationaux, pour leur donner à voir le conflit côté birman. Mais ce "voyage organisé", très cadré, a finalement été reporté par le gouvernement, officiellement en raison de la météo.