Tunisie : le ministre blogueur démissionne

  • A
  • A
Tunisie : le ministre blogueur démissionne
Slim Amamou, l'un des acteurs de la Révolution de jasmin, reprend sa liberté en quittant le gouvernement tunisien.@ MAXPPP
Partagez sur :

Las, Slim Amamou, l’un des visages de la Révolution de jasmin, quitte le gouvernement.

Il était l’un de ceux qui avaient incarné la Révolution de jasmin. Slim Amamou, cyberdissident très actif sous le régime autoritaire de Ben Ali, emprisonné pendant le mouvement de contestation, avait intégré après le départ du président le gouvernement de transition. Le jeune homme, âgé de 33 ans, a confirmé mardi avoir démissionné de son poste de secrétaire d'Etat à la Jeunesse et aux Sports.

"Je confirme, j'ai démissionné. Il ne reste plus que les formalités administratives", explique le blogueur et militant de la liberté d'expression, très connu en Tunisie, sur son compte Twitter. C’est en partie le site ce micro-blogging, sur lequel il est connu sous le pseudonyme de Slim404, qui lui avait valu cette notoriété certaine dans son pays. Et qui avait aussi attiré sur lui l’attention du régime de Ben Ali.

"Désolation" face à la réapparition de la censure

Pour justifier son départ, Slim Amamou avancent plusieurs raisons. Et d’abord le sentiment du devoir accompli. "La chose la plus importante aujourd'hui pour la Tunisie, ce sont les élections" de l'Assemblée constituante, "dont la Haute instance pour les élections est responsable maintenant", avait-il expliqué lundi sur la radio tunisienne Expresse FM. Mais d’autres raisons existent, telle la lassitude. "C'était une expérience importante mais fatigante, surtout les critiques constantes", avait-il déclaré.

Mais il y a, aussi, certains désaccords avec l’équipe gouvernementale. Sur la consommation de drogues douces notamment. Surtout, Slim Amamou a fait part de sa désolation face à la réapparition de la censure, après que quatre sites Internet ont été fermés à la demande de l’armée. S’il a été évincé du Parti des pirates pour divergences de vue, Slim Amamou n’entend pas mettre fin à son engagement militant. "Attendez de voir !" a-t-il répondu à une question sur son avenir. Slim404 est bel et bien de retour.