Trump critiqué pour ses propos sur l'islam lors d'un débat apaisé

  • A
  • A
Trump critiqué pour ses propos sur l'islam lors d'un débat apaisé
Marco Rubio et Donald Trump lors du débat de jeudi. @ JOE RAEDLE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

Lors d'un débat jeudi, les concurrents de Donald Trump a rappelé la nécessité d'avoir des relations apaisées avec les pays musulmans. 

Donald Trump, le milliardaire en tête dans la course à l'investiture républicaine pour l'élection présidentielle américaine du 8 novembre, a été critiqué jeudi par ses rivaux pour ses propos disant que les musulmans haïssaient les Etats-Unis, à l'occasion d'un débat télévisé très apaisé par rapport aux précédents événements de ce type.

Les musulmans "nous haïssent". Le débat organisé par CNN en Floride était le dernier avant une nouvelle série de primaires programmée mardi, notamment dans l'Ohio et en Floride. Donald Trump y a répété ce qu'il a affirmé dans plusieurs interviews disant que musulmans "nous haïssent". "Nous avons un grave problème de haine. Il y a une haine formidable", a-t-il lancé. 

Ses trois concurrents ont pour leur part déclaré que les Etats-Unis devaient conserver des bonnes relations avec les pays musulmans au Moyen-Orient afin de pouvoir compter sur leur aide dans la lutte contre les militants de l'organisation Etat islamique. "Nous allons devoir travailler avec des personnes qui observent une foi musulmane même si l'islam est confronté à une grave crise en son sein", a déclaré pour sa part Marco Rubio, qui a également souligné que nombre de soldats américains étaient de confession musulmane.

Des troupes contre Daech. John Kasich a souligné l'importance d'avoir des alliés dans le monde arabe. "Si on doit battre (l'organisation, ndlr) Etat islamique, il faudra le faire avec ces pays", a-t-il dit, faisant notamment référence à l'Arabie saoudite, la Jordanie et l'Egypte. Donald Trump a déclaré qu'il faudrait envoyer entre 20.000 et 30.000 troupes au sol pour défaire l'EI, ajoutant qu'il mènerait rapidement cette mission à bien et se montrant un peu plus précis sur ses intentions en la matière.