Syrie : l'opposition appelle l'ONU à enquêter après l'attaque au "gaz toxique"

  • A
  • A
Syrie : l'opposition appelle l'ONU à enquêter après l'attaque au "gaz toxique"
L'opposition syrienne appelle l'ONU à enquêter après l'attaque au "gaz toxique"@ Abd Doumany / AFP
Partagez sur :

La Coalition nationale, importante composante de l'opposition syrienne, a demandé à l'ONU d'ouvrir une enquête contre le régime après l'attaque "chimique" qui a fait au moins 58 morts mardi, dans le nord-ouest du pays.

Au moins 58 civils ont été tués et 170 autres blessés mardi, dans un raid aérien dans le fief rebelle et djihadiste de Khan Cheikoun, au nord-ouest de la Syrie. Au moins 11 enfants figurent parmi les victimes, rapporte l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), citant des sources médicales dans la ville.

L'opposition évoque "des obus content du gaz chimique." La Coalition nationale, principale composante de l'opposition, accuse le régime de Bachar al-Assad d'avoir utilisé des "obus contenant du gaz chimique" et demande au Conseil de sécurité de l'ONU de "convoquer une réunion urgente (...) et d'ouvrir une enquête immédiate".

L'hôpital où étaient soignées les victimes également bombardé. Le correspondant de l'AFP dans un hôpital de la ville raconte avoir vu des patients avec de la mousse sortir de leur bouche. Cet hôpital a par la suite été bombardé, provoquant des dégâts importants et la fuite de médecins.