Sur Twitter, le président du Mexique promet à DiCaprio de protéger un marsouin en voie de disparition

  • A
  • A
Sur Twitter, le président du Mexique promet à DiCaprio de protéger un marsouin en voie de disparition
L'animal est presque en voie d'extinction@ HO / SEA SHEPHERD CONSERVATION SOCIETY / AFP
Partagez sur :

Enrique Peña Nieto a répondu à l'acteur, très engagé sur la protection de l'environnement, que son pays "fait un effort majeur" pour sauver la "vaquita marina".

Le président du Mexique, Enrique Peña Nieto, a promis à l'acteur américain Leonardo DiCaprio que son gouvernement prenait les mesures adéquates pour protéger une espèce de marsouin rare et en voie de disparition, voire au bord de l'extinction.

Un animal en voie de disparition. Appelé localement "vaquita marina" (littéralement vachette marine), ce mammifère marin qu'on trouve dans le Nord du golfe de Californie, en mer de Cortès, ne compterait plus qu'une cinquantaine d'individus, contre environ 600 il y a vingt ans. Sa principale cause de mortalité est l'étouffement dans des filets de pêche illégaux, notamment utilisés par les pêcheurs de totoaba, un poisson aussi en voie d'extinction très prisé en Asie où il se vend très cher. Le gouvernement mexicain a interdit en 2015 ce type de pêche pour deux ans, mais les défenseurs de l'environnement estiment qu'il faut renforcer les mesures contre les braconniers.

Un dialogue sur Twitter. Dans un message envoyé mercredi sur Twitter, où il est suivi par 17,5 millions de personnes, Leonardo DiCaprio invitait à se joindre à une campagne du Fonds mondial pour la nature (WWF) en envoyant une pétition au président mexicain. Enrique Peña Nieto lui a répondu directement, et en anglais, jeudi, l'assurant que son gouvernement déployait "tous les efforts" pour sauver la vaquita marina de l'extinction.