Six employés humanitaires tués en République centrafricaine

  • A
  • A
Six employés humanitaires tués en République centrafricaine
Les violences entre milices sont en recrudescence en Centrafrique depuis un an. @ FLORENT VERGNES / AFP
Partagez sur :

Six travailleurs humanitaires, dont un de l'Unicef, ont été tués dimanche lors d'une attaque en République centrafricaine. 

Un employé de l'Unicef et cinq autres coopérants dans le domaine éducatif ont été tués dimanche lors d'une attaque en République centrafricaine, a annoncé mercredi le Fonds des Nations unies pour l'enfance.

Les nationalités non précisées. L'attaque s'est produite alors que le groupe se rendait à Markounda dans le nord-est du pays, dans une zone reculée proche de la frontière tchadienne. L'Unicef n'a pas dit quelle était la nationalité des personnes tuées. "Nous condamnons vivement cet acte insensé contre des coopérants humanitaires qui venaient pour améliorer la vie des populations les plus vulnérables", a déclaré la directrice régionale de l'Unicef pour l'Afrique de l'Ouest et l'Afrique centrale, Marie-Pierre Poirier.

Violences des milices. En août dernier, des inconnus avaient tué six volontaires de la Croix-Rouge dans le sud-est de la Centrafrique, un mois à peine après la mort d'un autre humanitaire tué par un groupe armé non identifié dans la ville de Bangassou. Les violences émanant de milices sont en recrudescence en Centrafrique depuis un an, ce qui en fait l'un des pays les plus dangereux pour les coopérants humanitaires