Sir Julian King : "Theresa May veut organiser le Brexit sans heurts"

  • A
  • A
Partagez sur :

François Hollande et Theresa May se sont entretenus jeudi soir à l'Elysée. Que se sont-ils dit ? Sir Julian King était présent, il nous raconte.

INTERVIEW

La Première ministre britannique Theresa May, qui demande du temps pour déclencher le Brexit, a dîné jeudi soir avec François Hollande, partisan d'un retrait rapide de l'Union européenne. Ils se sont donc entretenus sur le processus de sortie de la Grande-Bretagne, indique Sir Julian King, ambassadeur du Royaume-Uni en France. Invité d'Europe 1 vendredi matin, ce francophile, qui a étudié et s'est marié en France, indique que son pays essaye "d'organiser ce processus dans le calme et sans heurts".  

"Sortir dans le calme, sans heurts". La sortie de l'UE, "c'est de ça qu'on a discuté hier (jeudi, Ndlr) avec le président Hollande", confirme tout d’abord le diplomate. Opposé au Brexit avant le référendum, Sir Julian King explique : "à titre personnel, j'ai fait mon métier. Et mon métier, c'est de soutenir la position du gouvernement. Comme vous le savez bien, la position du gouvernement était pour le "remain"  [le maintien]". Mais le peuple et les citoyens ont choisi la sortie. Et maintenant, comme Theresa May l'a dit à plusieurs reprises, 'on va sortir', mais on veut organiser ce processus dans le calme, sans heurts". 

"Trouver un accord qui fonctionnera".Interrogé sur la volonté de Paris et de Berlin de déclencher rapidement le processus du Brexit, Sir Julian King a confirmé que Theresa May ne comptait pas "lancer les négociations formelles avant le début de l'année prochaine". "Le président Hollande a dit très justement qu'il faut un peu de clarté. Theresa May essaye d'être claire", relaye-t-il. "Nous quittons l'Union européenne, mais nous restons en Europe. A la fin de ces négociations, Londres restera à deux heures de Paris. Il faut trouver un accord qui fonctionnera, pour le Royaume Uni et pour l'Union européenne".