Salah Abdeslam inculpé pour une fusillade à Bruxelles une semaine avant les attentats

  • A
  • A
Salah Abdeslam inculpé pour une fusillade à Bruxelles une semaine avant les attentats
Salah Abdeslam a été inculpé pour sa participation à la fusillade de Forest, jeudi @ DSK / POLICE NATIONALE / AFP
Partagez sur :

Salah Abdeslam a été inculpé jeudi à Bruxelles pour "tentative de meurtres" dans l'enquête sur la fusillade survenue lors d'une opération antiterroriste dans la commune bruxelloise de Forest, le 15 mars.

Salah Abdeslam a été inculpé jeudi à Bruxelles pour "tentative de meurtres" dans l'enquête sur la fusillade survenue dans la commune bruxelloise de Forest le 15 mars, quand une opération antiterroriste liée aux attentats de Paris s'était soldée par des tirs contre les policiers, la mort d'un suspect et la fuite de deux autres, a annoncé son avocat. 

"Auteur ou coauteur". "Il a été inculpé pour tentative de meurtres comme auteur ou coauteur", a précisé Maître Sven Mary, en soulignant que le dossier était instruit par Isabelle Panou, magistrate bruxelloise également en charge du volet belge des attentats du 13 novembre à Paris. Salah Abdeslam avait déjà été inculpé dans ce dossier-là le 19 mars, au lendemain de son arrestation à Bruxelles. La juge n'a pas assorti l'inculpation d'un mandat d'arrêt, ce que l'avocat a interprété comme un signe du manque de preuves réunies à ce stade sur la responsabilité directe d'Abdeslam dans les tirs essuyés par les policiers.

Le 15 mars, une perquisition en lien avec les attentats de Paris du 13 novembre avait dégénéré à Forest, dans la banlieue de la capitale belge. Un suspect armé d'une Kalachnikov, Belkaïd Mohammed, avait été tué. Les enquêteurs avaient également découvert deux chargeurs de kalachnikovs, un livre salafiste et un drapeau de l’Etat islamique, mais aucun explosif. Salah Abdeslam, présent lors de cette opération, était parvenu à prendre la fuite. 

Une semaine avant les attentats de Bruxelles. Une semaine plus tard, le 22 mars, le hall des départs de l'aéroport de Bruxelles-Zaventem était dévasté par un double attentat-suicide. Une heure plus tard, un kamikaze se faisait exploser dans le métro bruxellois. Ces attentats, commis un peu plus de quatre mois après ceux de Paris par le même réseau lié à l'organisation djihadiste Etat islamique, ont fait 32 morts et 340 blessés.

Transfèrement en France sous dix jours ? Désormais, la remise de Salah Abdeslam à la justice française pourrait intervenir "dans les dix jours", estime Sven Mary, en soulignant qu'aucune convocation ne lui est encore parvenue sur une possible audition de son client dans l'enquête sur les attentats de Bruxelles. La prolongation de la détention de Salah Abdeslam doit faire l'objet d'une audience à huis clos devant une juridiction d'instruction à Bruxelles le 28 avril. Après cette date, le transfèrement pourrait être organisé "rapidement", selon l'avocat.